Equipe d'Allemagne féminine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Equipe d'Allemagne féminine

Message par ELSfan56 le Mar 18 Nov - 23:38



L'équipe d'Allemagne de football féminin (en allemand : « Deutsche Fußballnationalmannschaft der Frauen ») est l'équipe nationale qui représente l'Allemagne dans les compétitions majeures de football féminin : la Coupe du monde, les Jeux olympiques, les Championnats d'Europe et l'Algarve Cup. Elle est gérée par la Fédération allemande de football (DFB). Son premier match officiel a eu lieu en 1982. Après la réunification allemande, la DFB est restée du côté de l'Allemagne de l'Ouest.

L'équipe d'Allemagne féminine est l'une des équipes les plus titrées de l'histoire du football féminin. Remportant à deux reprises la Coupe du monde, en 2003 et 2007, elle fait ainsi de l'Allemagne la seule nation à avoir remporté le titre mondial à la fois chez les hommes et les femmes. Elle a également remporté sept des dix Championnats d'Europe, dont les cinq derniers. Enfin, lors des quatre éditions où le football féminin fut présent aux Jeux olympiques, l'Allemagne a remporté trois médailles de bronze (2000, 2004 et 2008). Birgit Prinz, élue à trois reprises meilleure footballeuse du monde (2003, 2004 et 2005), détient le record de sélections, de buts et le record de buts marqués dans l'histoire de la Coupe du monde.

Le football féminin a longtemps été mis à l'index en Allemagne puisque tout match officiel y était interdit jusqu'en 1970. Toutefois, depuis son premier titre de championne du monde en 2003, la popularité de l'équipe féminine de football d'Allemagne ne cesse d'augmenter. Silvia Neid est sélectionneuse de l'équipe depuis 2005, succédant à Tina Theune-Meyer dont elle a été l'assistante durant neuf années. En 2011, la sélection occupe la deuxième place du classement FIFA derrière les États-Unis.

Genèse du football féminin allemand

Au lendemain de la Coupe du monde de football masculine 1954, remportée par la sélection allemande face aux Hongrois, un engouement pour ce sport se développe, y compris chez les femmes. Cependant, en 1955, la DFB décide d'interdire le football féminin dans tous les clubs d'Allemagne de l'Ouest affiliés à la fédération2 et refuse de partager l'utilisation de ses terrains avec les équipes féminines. Elle s'explique en prétextant que ce « sport combatif est fondamentalement étranger à la nature des femmes » et que le « corps et l'âme subiraient inévitablement des dommages ». Malgré cette interdiction, plus de 150 matchs internationaux sont disputés dans les années 1950 et 1960, mais hors du giron de la fédération. Finalement, le 30 octobre 1970, l'interdiction du football féminin prend fin lors de la convention annuelle de la DFB.

Tandis que d'autres fédérations de football ont déjà mis en place des sélections nationales féminines officielles dans les années 1970, la DFB met du temps à se doter d'une sélection nationale féminine. En 1981, Horst Schmidt, officiel de la DFB, est sollicité pour présenter une équipe à la Coupe du monde non-officielle. Il accepte cette tâche sans révéler aux organisateurs du tournoi que l'Allemagne de l'Ouest ne dispose pas encore d'une véritable équipe nationale. Pour éviter une humiliation, la DFB envoie les championnes d'Allemagne en titre, Bergisch Gladbach 09, pour la représenter. Suite à cette situation ubuesque, la DFB considère enfin qu'il est important de créer une véritable équipe nationale. La sélection nationale féminine est fondée en 1982 et le président de la DFB, Hermann Neuberger, nomme Gero Bisanz, éducateur du collège des sports de Cologne, au poste de sélectionneur.

1982-1987 : débuts difficiles de la sélection

En septembre 1982, Bisanz choisit seize joueuses et organise deux stages d'entraînements. Le premier match international officiel se déroule le 10 novembre 1982 à Coblence face à la Suisse. Doris Kresimon inscrit le premier but international de la sélection à la 25e minute. En seconde période, Silvia Neid, 19 ans, inscrit un doublé pour une victoire finale 5-1. Neid deviendra en 1996, assistante du sélectionneur puis, en 2005, sélectionneuse de l'équipe nationale allemande.

L'Allemagne participe à ses premières qualifications officielles lors des Championnats d'Europe 1984 et ne perd qu'une seule rencontre, 1-0 contre le Danemark, sur les six disputées. Mais, avec cinq matchs nuls, elle ne termine que troisième de sa poule derrière le Danemark et les Pays-Bas et ne se qualifie pas pour les demi-finales. Pour Bisanz, l'objectif de ces qualifications n'est que de combler l'écart avec les meilleures sélections continentales que sont les Scandinaves et les Italiennes en s'appuyant sur un programme de marche où il sélectionne des jeunes joueuses.

La sélection allemande est ensuite invitée à participer au Mondialito 1984 avec l'Italie, la Belgique et l'Angleterre. L'Allemagne parvient à battre les Italiennes 2-1 et les Anglaises, récentes vice-championne d'Europe, sur le score de 2-0 lors du premier tour de cette compétition non-officielle. En finale, les Allemandes s'inclinent 3-1 contre la sélection italienne.

Lors de l'édition 1987 du Championnat d'Europe, l'Allemagne s'arrête à nouveau au stade des éliminatoires en prenant la troisième place du groupe derrière la Norvège et le Danemark. Toutefois l'équipe remporte son premier match en compétition officielle contre la Finlande (1-0 à Lüdenscheid le 3 octobre 1984).

1987-1995 : premiers titres continentaux

Birgit Prinz inscrit son premier but en tournoi majeur en 1995.

En 1989, l'Allemagne termine en tête de son groupe des éliminatoires (sans avoir concédé le moindre but et en demeurant invaincue) pour le Championnat d'Europe 1989 devant l'Italie, la Hongrie et la Suisse. Lors des quarts de finale disputés en match aller-retour, elle écarte la Tchécoslovaquie (1-1 à Bratislava et 2-0 à Kaiserslautern) puis accueille le tournoi final où s'affrontent les quatre demi-finalistes. En demi-finale, elle élimine l'Italie (1-1 ; 4-3 aux t.a.b.) à Siegen. Cette rencontre est le premier match de football féminin diffusée à la télévision allemande. La gardienne Marion Isbert arrête trois tirs lors de la séance de tirs au but avant d'inscrire elle-même le tir au but décisif. Enfin, le 2 juin 1989, à Osnabrück, l'Allemagne remporte son premier trophée et le premier titre international de la sélection en battant la Norvège 4-1 devant 22 000 spectateurs grâce aux buts d'Ursula Lohn, Heidi Mohr et Angelika Fehrmann.

Après la réunification allemande, l'Allemagne de l'Est rejoint la DFB. La sélection est-allemande n'a alors disputé qu'une seule rencontre officielle dans son histoire, contre la Tchécoslovaquie le 9 mai 1990, lors d'une rencontre amicale perdue 3-0. L'Allemagne unifiée défend donc son titre continental lors du Championnat d'Europe de football féminin 1991. Elle se qualifie pour le tournoi final en écartant la Hongrie, la Tchécoslovaquie et la Bulgarie au premier tour puis l'Angleterre en quart de finale (4-1 en Angleterre, 2-0 en Allemagne), le tout sans perdre aucun match. En demi-finale, au Danemark, elle bat l'Italie 3-0 et conserve son titre en maîtrisant 3-1 la Norvège après prolongations grâce à deux buts d'Heidi Mohr et un de Neid. Cette performance lui permet de se qualifier pour la première Coupe du monde, organisée en Chine en 1991.

Lors de cette Coupe du monde, l'Allemagne remporte, sans encaisser de but, ses trois matchs de poule contre le Nigeria, Taïwan et l'Italie. Neid est la première Allemande à inscrire un but en Coupe du monde, contre le Nigeria, le 17 novembre 1991. En quart de finale, l'Allemagne élimine le Danemark (2-1 après prolongations grâce à un but d'Heidi Mohr) mais est sèchement battue en demi-finale par le futur vainqueur, les États-Unis, sur le score de 5-2. Elle termine quatrième de la compétition après une nouvelle défaite contre la Suède 4-0 en match de classement.

Qualifiée directement en quart de finale de l'édition 1993 de l'Euro après le forfait de la Yougoslavie, l'Allemagne écarte la Russie en quart de finale (7-0 à Moscou, 0-0 à Rheine). En revanche, lors du tournoi final organisé en Italie, elle est éliminée par le pays hôte (1-1, 3-4 aux t.a.b.) en demi-finale à Rimini et prend la quatrième place après une nouvelle défaite contre le Danemark en match de classement (1-3). Malgré ce résultat décevant, de nouveaux talents telles Steffi Jones, Maren Meinert et Silke Rottenberg font leurs débuts en compétition et deviendront des joueuses clefs de la sélection allemande.

1995-2002 : déceptions olympiques et en Coupe du monde

En 1995, après être sortie vainqueur de sa poule de qualification devant la Croatie, la Suisse et le Pays de Galles, l'Allemagne élimine à nouveau la Russie en quart de finale (1-0 en Russie, 4-0 en Allemagne) puis l'Angleterre en demi-finale (4-1 à Watford et 2-1 à Bochum). En finale elle décroche son troisième titre européen, contre la Suède par 3-2 au Fritz-Walter-Stadion de Kaiserslautern le 25 mars 1995, grâce aux buts de Maren Meinert, de Birgit Prinz et de Bettina Wiegmann. Ce résultat lui permet de se qualifier pour la Coupe du monde 1995 qui se déroule en Suède.

Renate Lingor, titulaire en équipe d'Allemagne entre 1995 et 2008.

Lors de cette Coupe du monde, l'Allemagne termine première de son groupe après deux victoires contre le Japon (1-0) et le Brésil (6-1) et une défaite contre la Suède (2-3). En quart de finale, elle bat l'Angleterre 3-0 puis se qualifie pour la finale en éliminant la Chine 1-0. Lors de l'ultime match à Stockholm, l'équipe allemande perd contre la Norvège 2-0 à Stockholm. Toutefois l'Allemagne vient de réaliser sa meilleure performance en Coupe du monde20.

Sa place de finaliste à la Coupe du monde et son titre européen lui permettent de participer au tournoi olympique des Jeux olympiques de 1996 à Atlanta. Lors de ce tournoi, elle gagne contre le Japon (3-2 où Bettina Wiegmann marque le premier but allemand aux Jeux olympiques). Les Allemandes sont ensuite battues par la Norvège et tenues en échec par le Brésil : elles ne terminent qu'à la troisième place de leur poule et sont éliminées. Cette contre-performance provoque la démission de Bisanz, en poste depuis 1982, et son remplacement par son assistante depuis 1983, Tina Theune-Meyer. Celle-ci choisit comme assistante l'ancienne joueuse Silvia Neid qui vient de prendre sa retraite sportive.

Lors des éliminatoires des Championnats d'Europe 1997, premières rencontres avec Theune-Meyer à la tête de la sélection, l'Allemagne termine à la deuxième place de son groupe derrière la Norvège et doit disputer des matchs de barrage, contre l'Islande, qu'elle remporte facilement (3-0 à Reykjavik puis 4-0 à Coblence). Au tournoi final, qui se déroule en Suède et Norvège, et réunit pour la première fois huit sélections, l'Allemagne est tenue en échec par l'Italie puis par la Norvège. Finalement elle obtient sa qualification pour les demi-finales après avoir battu le Danemark 2-0 lors du troisième match de poule. En demi-finale, elle s'impose contre la Suède (1-0) et remporte son quatrième titre européen en battant l'Italie 2-0 en finale à Oslo (buts de Sandra Minnert et Birgit Prinz). Par la suite, comme chez ses homologues masculins, l'UEFA décide d'organiser les Championnats d'Europe tous les quatre ans au lieu de deux ans à partir de 1997.

En 1999, des éliminatoires sont organisés en Europe pour déterminer les qualifiés pour la Coupe du monde. L'Allemagne termine deuxième de sa poule derrière la Norvège et affronte en barrages l'Ukraine qu'elle élimine (5-0 en Allemagne, 1-1 à Kiev) pour obtenir son billet pour la Coupe du monde 1999 organisée aux États-Unis. Lors de cette Coupe du monde, l'Allemagne tient en échec l'Italie puis bat facilement 6-0 le Mexique. Lors du match décisif, bien que neutralisée par le Brésil qui égalise à la dernière minute (score final de 3-3), elle décroche sa qualification pour les quarts de finale contre le pays-hôte. Face aux États-Unis, l'Allemagne est éliminée sur un score de 3-2 après avoir mené à deux reprises face à la future championne devant 54 642 spectateurs dont Bill Clinton.

L'année suivante, l'Allemagne participe aux Jeux olympiques de 2000 en Australie. Après un premier tour passé sans difficulté en battant l'Australie, le Brésil et la Suède, elle est battue par la Norvège en demi-finale (1-0 sur un but contre son camp de Tina Wunderlich à la 80e minute). L'Allemagne décroche la médaille de bronze en disposant du Brésil 2-0 dans le match de classement pour la troisième place grâce à Birgit Prinz et Renate Lingor. L'Allemagne décroche sa première médaille olympique en football depuis celle de bronze obtenue par les hommes à Séoul en 1988.

L'équipe se montre expéditive en phase éliminatoire pour les Championnats d'Europe 2001 en gagnant cinq de ses six matchs : elle termine en tête de son groupe composé de l'Italie, de l'Ukraine et de l'Islande. L'UEFA lui confie l'organisation du tournoi final qui réunit huit nations entre juin et juillet 2001. Au premier tour, l'Allemagne bat la Suède, la Russie et l'Angleterre et termine en tête de sa poule. En demi-finale, elle bat la Norvège 1-0 sur un but de Sandra Smisek puis conserve son titre en finale le 7 juillet 2001 à Ulm contre la Suède (victoire 1-0 après prolongations grâce à un but de Claudia Müller).

Depuis 2003 : deux Coupes du monde consécutives

L'Allemagne rencontre la Suède en finale de la Coupe du monde 2003.
L'Allemagne dispute les éliminatoires pour la Coupe du monde 2003, et décroche facilement sa qualification en remportant tous ses matchs (contre l'Angleterre, les Pays-Bas et le Portugal30). La Coupe du monde 2003 initialement prévue en Chine, est finalement organisée par les États-Unis en raison de l'alerte au SRAS. Au premier tour, l'Allemagne effectue un parcours sans-faute en battant le Canada, le Japon puis l'Argentine. En quart de finale, elle bat facilement la Russie 7-1 puis crée la surprise en battant 3-0 les États-Unis, qui jouent à domicile, pour se qualifier pour la finale. Au terme d'un match serré, la Suède ouvre le score mais Maren Meinert égalise. Les Allemandes inscrivent pour la première fois leur nom au palmarès de la Coupe du monde en s'imposant sur le score de 2-1 après les prolongations et le but de Nia Künzer. Birgit Prinz termine meilleure buteuse du tournoi et est élue meilleure joueuse.

Forte de ce titre, l'Allemagne est directement qualifiée pour les Jeux olympiques de 2004 d'Athènes. Au premier tour, elle s'impose face à la Chine (8-0 dont un quadruplé de Birgit Prinz) et le Mexique (2-0). Elle gagne en quart de finale contre le Nigeria 2-1 mais se fait éliminer en demi-finale par les États-Unis durant les prolongations (1-2). En match de classement, les Allemandes obtiennent pour la deuxième fois de suite la médaille de bronze en battant la Suède 1-0 grâce à un but de Renate Lingor.

Melanie Behringer, titulaire en sélection depuis 2005.

Les éliminatoires pour les Championnats d'Europe 2005 débutent en 2003. L'Allemagne, qui remporte ses huit matchs en marquant 50 buts et en n'en encaissant que deux, finit en tête de son groupe devant la République tchèque, l'Écosse, l'Ukraine et le Portugal. Lors du tournoi final disputé en Angleterre, elle gagne tous ses matchs du premier tour contre la Norvège, l'Italie et la France. En demi-finale, elle bat la Finlande 4-1 avant de s'adjuger son sixième titre dans cette compétition contre la Norvège 3-1 à Blackburn sur des buts de Inka Grings, Renate Lingor et Birgit Prinz33. Tina Theune-Meyer décide alors de laisser la sélection à son adjointe Silvia Neid qui, l'année suivante, remporte pour la première fois l'Algarve Cup.

La sélection allemande participe ensuite aux éliminatoires pour la Coupe du monde 2007 et remporte tous ses matchs pour se qualifier devant la Russie, l'Écosse, l'Irlande et la Suisse. Elle joue le match d'ouverture de la Coupe du monde organisée en Chine et surclasse l'Argentine 11-0. Après avoir été tenue en échec par l'Angleterre, elle s'impose dans le dernier match de poule contre le Japon. En quart de finale, elle élimine la Corée du Nord 3-0 et remporte sur le même score la demi-finale qui l'oppose à la Norvège. En finale, le 30 septembre 2007 à Shanghai, elle conserve son titre devant le Brésil 2-0 sur des buts Birgit Prinz (52e minute) et Simone Laudehr (86e minute). L'Allemagne n'a encaissé aucun but durant cette édition et devient la première sélection à conserver son titre35. Avec 14 buts, Prinz obtient le titre de meilleure buteuse de la Coupe du monde, toutes éditions confondues.

Qualifiée pour ses quatrièmes Jeux olympiques, à Pekin, les Allemandes sont tenues en échec par le Brésil (0-0) avant de remporter leurs matchs contre le Nigeria (1-0) et la Corée du Nord (1-0). En quart de finale, elles battent la Norvège 2-1 mais, en demi-finale, retrouvent le Brésil qui inflige une sévère défaite (4-1) aux joueuses allemandes. L'Allemagne remporte finalement sa troisième médaille de bronze consécutive en battant le Japon 2-0 sur des buts de Fatmire Bajramaj. La performance de la sélection déçoit la presse allemande et ses joueuses, enfin de son côté, la sélectionneuse Silvia Neid est vivement critiquée par la presse allemande.

Dans les éliminatoires de l'Euro 2009 entre 2007 et 2008, l'Allemagne aligne huit victoires en huit matchs contre les Pays-Bas, la Suisse, la Belgique et le pays de Galles. Elle défendra donc son titre lors du tournoi final en août 2009 en Finlande.

Parcours en Coupe du monde

L'Allemagne a remporté deux fois la Coupe du monde, en 2003 et 2007, et a terminé en finale en 1995. À la Coupe du monde 1991, elle termine à la 4e place. En 1995, elle atteint la finale en étant battue par la Norvège. Le pire résultat en Coupe du monde intervient en 1999 avec une défaite en quart de finale contre les États-Unis. Au total, l'équipe d'Allemagne a atteint à quatre reprises sur cinq les demi-finales de la Coupe du monde. Elle a donc participé à toutes les éditions avec un résultat total de vingt victoires, trois nuls et cinq défaites36. La Coupe du monde suivante se tient en 2011 en Allemagne et permet de qualifier automatiquement la sélection qui y défendra son titre47. L'équipe allemande est battue en quart de finale par la sélection japonaise (1-0 après prolongation) et ne remporte donc pas une troisième coupe du monde d'affilée.


_________________
Priscilla Betti à l'affiche de la comédie musicale " Falshdance à partir su 23 septembre 2014 à Paris !!
Mes 2 idoles pour mon anniv ♥
Spoiler:

avatar
ELSfan56
Manager
Manager

Messages : 679
Date d'inscription : 14/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Equipe d'Allemagne féminine

Message par ELSfan56 le Lun 24 Nov - 0:29

Amical - Démonstration allemande à Wembley (0-3)

Devant plus de 45 000 spectateurs, les Allemandes se sont imposées 3 à 0 dans l'antre anglaise de Wembley.


Celia Sasic félicitée pour son premier but (photo DFB)


L'Angleterre a craqué en première période face aux Championnes d'Europe concédant trois buts. Devant les 45 619 spectateurs présents, Karen Carney recevait avant le coup d'envoi une récompense pour sa 100e sélection. Une rencontre qui débutait d'entrée par une frayeur côté allemand avec une frappe de Jordan Nobbs sur la transversale au bout de 8 secondes ! Mais à la sixième minute, suite à un corner de Melanie Behringer, c'est Alex Scott qui marquait contre son camp, sur un but dans un premier temps attribué à Simone Laudehr qui avait mis la pression sur la défenseure anglaise. L'Allemagne doublait rapidement la mise par Celia Sasic d'une frappe qui trouvait le coin droit du but anglais. Menées 0-2, le stade ne s'empêchait pas une OLA dans une belle ambiance. Les Allemandes qui faisaient preuve d'un grand réalisme et sur un centre de Tabea Kemme, Celia Sasic de la tête portait le score à 0-3 juste avant la pause.

Doublé de Celia Sasic


Un stade de Wembley bien garni pour cette rencontre amicale (photo FA)


Les Anglaises réalisaient une meilleure seconde période, mais n'inquiétaient pas réellement Almut Schult, la meilleure opportunité survenant dans le temps additionnel par Jill Scott. Celia Sasic était proche de son 57e but international en reprenant un ballon à bout portant devant Karen Bardsley. En vain. Mais l'Allemagne s'était déjà pleinement rassurée alors que l'Angleterre qui a encore six mois pour se préparer pour la Coupe du Monde jouera notamment les Etats-Unis l'année prochaine pour un nouveau test.


>> REACTIONS
Mark Sampson (sélectionneur de l'Angleterre) :
"C'est évidemment un résultat décevant. Je pense que nous avons pris quelques leçons de réalisme allemand dans la finition et la vitesse de contre-attaque. Je félicite l'équipe pour son état d'esprit et son caractère montré en seconde période. Il faut se souvenir qu'il y a six mois avant la Coupe du Monde".
Silvia Neid (sélectionneuse de l'Allemagne) :
"Dans l'ensemble je suis très satisfait. C'était une belle fin après une longue année. Nous avons su marquer au bon moment et nous avons eu la maîtrise dans le jeu. Nous avons bien travaillé avec le ballon".




Le onze anglais (photo FA)


Lundi 24 Novembre 2014
Sebastien Duret

www.footofeminin.fr

_________________
Priscilla Betti à l'affiche de la comédie musicale " Falshdance à partir su 23 septembre 2014 à Paris !!
Mes 2 idoles pour mon anniv ♥
Spoiler:

avatar
ELSfan56
Manager
Manager

Messages : 679
Date d'inscription : 14/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Equipe d'Allemagne féminine

Message par ELSfan56 le Mar 27 Jan - 17:43

Allemagne - Trois "Parisiennes" pour le stage de la sélection à Marbella

La sélectionneuse allemande Silvia Neid a retenu 26 joueuses pour le stage hivernal à Marbella (Espagne) qui se déroulera du 7 au 12 février 2015.


Silvia Neid (photo DFB)

Trois Parisiennes figurent dans le groupe de 26 avec les défenseures Josephine Henning et Annike Krahn, ainsi que la milieu Fatmire Alushi. Ann-Kathrin Berger et Linda Bresonik qui n'ont pas connu récemment pas la sélection en raison notamment de blessures ne sont pas du stage qui laisse malgré tout présager du groupe qui pourra aller au Canada.

La sélection voit le retour de Leonie Maier du Bayern Münich qui était blessée depuis près d'un an suite à une rupture des ligaments croisés. L'Allemagne prépare la Coupe du Monde où elle affrontera dans le groupe B la Côte d'Ivoire, la Norvège et la Thaïlande. Les Allemandes prendront part à l'Algarve Cup début mars.

LA LISTE



Mardi 27 Janvier 2015
Sebastien Duret

www.footofeminin.fr

_________________
Priscilla Betti à l'affiche de la comédie musicale " Falshdance à partir su 23 septembre 2014 à Paris !!
Mes 2 idoles pour mon anniv ♥
Spoiler:

avatar
ELSfan56
Manager
Manager

Messages : 679
Date d'inscription : 14/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Equipe d'Allemagne féminine

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum